Des étudiants mexicains à Chaumont

Un travail collectif entre l’Espé, Chaumont Habitat, l’E2C et le collège Louise-Michel, a permis la concrétisation d’un échange avec le Mexique. Sur 3 ans,  300 étudiants ou enseignants mexicains vont venir en France afin de découvrir le système éducatif français. Ils seront réparties sur les 13 Espé en France. Frédéric Castel, responsable des sites de Chaumont et Troyes de l’Espé de Reims et en charge des relations internationales, a défendu bec et ongles le site chaumontais. Gagné ! Huit étudiants étaient annoncés et cinq ont fait le voyage! Le problème principal était le logement :  une bourse leur est donnée mais elle ne permet pas toujours de couvrir les prix des loyers et charges dans certaines villes universitaires. Frédéric Castel a fait appel à Chaumont habitat qui a choisi de rénover une maison quartier Château-paillot, à deux pas de l’Espé. Pour ce faire, deux autres partenariats se sont noués. Douze jeunes de l’E2C, conseillés par des techniciens de l’Office, ont piloté les travaux d’embellissement, mettant ainsi en pratique les notions vues en cours (prise de mesure, quantifier, montage d’un devis, peinture, pose de papier peint, réfection des sols, plomberie…) et les élèves en Segpa au collège Louise Michel ont conçu le mobilier de la pièce de vie (assises et tables) à partir de palettes recyclées. Tous les participants à ce beau projet ont été invités à une rencontre conviviale à la “Maison des Mexicains”, lundi 16 octobre.

L’occasion pour tous de voir le résultat fini et de discuter avec les premiers intéressés qui aiment  beaucoup leur nouveau logement «c’est très grand, on ne s’attendait pas à cela !» Ils  apprécient également énormément notre commune (avis aux détracteurs!). «Chaumont est une jolie petite ville où l’on se sent en sécurité. Contrairement à chez nous, on peut se promener la nuit sans aucun souci», explique Cristobal. Comme pour les étudiants en deuxième année de Master Meef, Berenic, Daniel, Patricia, Cristobal et Angel vont jongler entre leurs cours et leur classe. Pendant trois mois, ils vont ainsi côtoyer des écoliers d’Herriot et de Picasso. Une belle expérience et un apport très important autant pour eux que pour les enseignants et leurs élèves. Pour commencer, les étudiants ont beaucoup regardé et appris comment construire une séance. Après les vacances, ce sera à eux de jouer !
En attendant, ces jeunes mettant pour la première fois un pied (ou deux) en Europe ont décidé de profiter des vacances de la Toussaint pour réaliser un road trip. Bruxelles, Amsterdam, Milan, Rome, Pisa… Autant de souvenirs à partager avec leurs proches à leur retour.

 

Episode à venir : les étudiants mexicains, maîtres et maîtresses à Herriot et Picasso…